Printemps des poètes 2011 ~ Atelier 19A1

Sur une peinture d’Isabelle Garnier Luraschi (Galerie 1, première colonne, peinture du milieu : Degré 0). Rappel : le thème du Printemps des Poètes 2011 est d’infinis paysages.

A toute voile-peur

L’espace d’une nuit, une nuit de pluie et de brouillard avec la lune blottie sous les cendres fraîches du crépuscule _ Tout a brûlé à l’horizon et l’on avait chaud au coeur.

L’espace d’une nuit, on a rêvé, pris dans les fils croisés des ombres et du tumulte des petites choses inaudibles le jour. Il y avait de l’écume sur la mer et à peine visible la poupe de bois d’un galion chargé de sel blanc. Plus loin l’aile tournante d’un phare assailli par des débris d’épaves. On grognait car on avait les cheveux emmêlés et sur la joue le pli du drap avec la couture de travers. Le galion était vide et le mât plié à 45°. On était des mousses dans une chaloupe enrobée de crêtes blanches, plus loin presque à l’horizon, avec le capitaine, un grand type aux yeux solaires, qui riait férocement en abandonnant le navire les bras croisés. On ramait et on ne nous verrait bientôt plus.

En se réveillant on a tiré sur nos cheveux, il y avait de la buée sur les vitres. L’aurore a réchauffé les cendres où la lune cuisait encore.

On s’est levé et on a rien fait, pendant… longtemps.

C’était dimanche.

 

[mr:jk] 2011.03

Publicités
Cet article a été publié dans Printemps des Poètes. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s