Printemps des poètes 2011 ~ Atelier 19A3

Sur le fil et les aiguilles d’ultimes montagnes.

Antre-Toise

Nous serons plusieurs, nous serons nombreux, couchés sur le côté des alpages, les cheveux pliés comme des montagnes
Toi l’ancêtre, couronné de glace éternelle, d’autres plus jeunes, plus drus, aux reflets de paille, de rousseurs, de veines et de bois.
D’abord bien sûr, nous mastiquerons, nous ruminerons
Les rengaines des fonds de vallées
L’amertume des sources, la verdeur rude des herbes
Puis nous ferons du feu avec feux nos regrets
Avec nos peaux pâles
Nous respirerons
Si l’aube survient après cette nuit
Nous nous laisserons rouler jusqu’en bas
Les sommets sont pour les Dieux
Il faut savoir
Retourner parmi les hommes
Pour les aimer à notre mesure.

 

[mr:;k] 2011.03

Publicités
Cet article a été publié dans Printemps des Poètes. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s